Mouvement pop art : explications
Source image de couverture : Lilli Jemska Studio / Shutterstock.com

Le Pop Art est un mouvement artistique qui se répand à travers le monde depuis les années 50. Icônes américaines, collages décalés, couleurs vives… Vous avez déjà forcément admiré une œuvre pop artistique, mais peut-être sans le savoir. Alors pour tout savoir de ce mouvement très original, voici quelques explications sur le Pop Art, de sa naissance à ses plus grands symboles.

Où est né le Pop Art ?

Où est né le Pop Art ?
Photo by Mike Von on Unsplash

La Grande-Bretagne a fait naître le Pop Art au milieu des années 50. C’est le critique d’art anglais, Lawrence Alloway, qui utilise le premier cette abréviation en 1955, pour désigner l’art populaire. Le Groupe Indépendant (Independant Group) londonien auquel il appartient est d’ailleurs souvent désigné comme le précurseur du Pop Art. Fondé en 1952 à l’Institut d’Art Contemporain de Londres, ce groupe réunit à la fois des architectes, des artistes et des intellectuels. L’un de ses fondateurs, Eduardo Paolozzi, est connu pour ses nombreux collages travaillés à partir de couvertures de magazines, de pubs et de bandes dessinées américaines. 
C’est dans les années 60 que le Pop Art investit les États-Unis, notamment grâce au développement de la société de consommation plébiscitée par la télévision, de plus en plus présente dans les foyers. Le mot “pop” marque durablement les esprits lorsqu’il apparaît dans le nuage de fumée qui jaillit d’un revolver dans un collage d’Eduardo Paolozzi en 1947 : I was a Rich Man’s Plaything (J’étais le jouet d’un homme riche).
Le Pop Art est à l’origine un mouvement artistique de contestation, en opposition à l’expressionnisme abstrait plus guindé et élitiste de l’époque. L’art populaire met en scène des objets du quotidien et toutes les réalités matérielles de la population pour dénoncer des injustices ou encore des absurdités. Le Pop Art est donc un courant fort qui a enrichi, diversifié et coloré la pop culture d’hier et d’aujourd’hui par ses peintures, ses sculptures et toutes les autres créations artistiques populaires.

Quelles sont les caractéristiques principales du Pop Art ?

Quelles sont les caractéristiques principales du Pop Art ?
Source : Radu Bercan / Shutterstock.com

L’art populaire est reconnaissable par certains éléments bien spécifiques. Voici quelques unes des caractéristiques principales du Pop Art :

  • utilisation d’éléments très visuels et d’objets du quotidien, semblent-ils banals et pourtant mis en avant (boîtes de conserves, aspirateurs, télévision, etc.), parfois disproportionnés, pour attirer l’oeil et la réflexion ;
  • méthodes de collage, de superposition, de peinture acrylique ou de sérigraphie ;
  • production en série d’un ou plusieurs objets sortis de leur contexte, isolés ou associés à d’autres éléments ;
  • couleurs primaires très vives (jaune, rouge, bleu) dominantes ;
  • le Pop Art britannique, plus subjectif avec des thèmes généralement métaphoriques, laisse libre cours à l’imagination de son observateur ;
  • les œuvres de Pop Art américain, emblématiques, semblent créées par des machines industrielles, le sujet est plus marqué ou agressif ;
  • on parle de reflet de la société et non de l’expression personnelle de l’artiste dans les œuvres créées.

En effet, le Pop Art dénonce la société de consommation qui rend chaque produit, même l’art, éphémère et jetable. Les biens et les consommables sont fabriqués en masse et en série pour satisfaire le plus grand nombre de personnes, jusqu’à être remplacés. Andy Warhol, célèbre référence de ce courant artistique, affirmait que “dans le monde de demain, tout le monde sera célèbre pendant quinze minutes”. À la même époque, la naissance du Pop Art faisait échos à l’éclosion de la Pop Musique, réputée pour être une musique éphémère et commerciale, dont Les Beatles ont été un groupe précurseur.

Qui sont les artistes les plus connus du Pop Art ?

Qui sont les artistes les plus connus du Pop Art ?
Oeuvre de Richard Hamilton, à l’exposition This is tomorrow, source : http://thisistomorrow.info/articles/richard-hamiltonhttp://thisistomorrow.info/articles/richard-hamilton

Après la Seconde Guerre Mondiale, les mouvements populaires se sont expatriés à travers le monde grâce à l’ampleur grandissante des médias mais aussi aux nombreux échanges culturels entre pays. Nous avons déjà parlé d’Eduardo Paolozzi (1924 – 2005) et de son Groupe Indépendant.  
Mark Rothko (1903-1970) quant à lui était un artiste américain. Il a imaginé l’Oracle, une sculpture faite d’objets de récupération (escalier, baignoire, portière de voiture), à mi-chemin entre Pop Art et expressionnisme abstrait. L’artiste a donné son point de vue pour Libération en 2008 : “Le Pop Art veut que l’objet reste objet en soi, dans son lieu propre, avec sa marque propre et son usage propre.”
Autre figure incontournable du mouvement Pop Art : Andy Warhol (1928-1987) ou le Pope of the Pop (Pape de la Pop) comme il était surnommé. Illustrateur commercial à ses débuts, cet artiste américain s’est aussi passionné pour la peinture, la production de musique, l’écriture, etc. Encore aujourd’hui, ses oeuvres iconiques se retrouvent sur des tee-shirts ou des tableaux décoratifs : le visage en rose et jaune de Marilyn Monroe, le portrait d’Elvis Presley ou encore ses boîtes de soupe Campbell. 
Troisième personnalité influente dans le milieu du Pop Art : Richard Hamilton (1922-2011). Son exposition “This is Tomorrow” à Londres en 1956, qui mettait en scène différents intérieurs d’habitation pour insister sur l’omniprésence d’objets du quotidien (télévision, aspirateur, sucette géante), est devenue une référence pour le Pop Art.

L’œuvre pop artistique est à admirer dans son ensemble : le ressenti qu’elle procure prime sur la nature même du sujet. Vous ne verrez plus le Pop Art de la même façon !

Source image de couverture : Lilli Jemska Studio / Shutterstock.com

En savoir plus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici