Histoire de la Musique Pop
Image de couverture par Mikes-Photography de Pixabay

Véritable art ou simple objet de consommation, la musique pop a révolutionné l’industrie musicale du monde entier, en particulier après la Seconde Guerre mondiale. Quel groupe musical a véritablement lancé la pop anglaise ? À quoi reconnaît-on la musique pop et quels courants en tirent leurs origines ? Découvrez l’histoire de la musique pop.

Quel groupe de musique est le précurseur de la pop anglaise ?

Quel groupe de musique est le précurseur de la pop anglaise ?
Photo by Nick Fewings on Unsplash

Née en Grande Bretagne dans les années 60, la pop anglaise est un courant musical issu de nombreux mélanges. La pop song anglaise désignait les morceaux musicaux attrayants et dansants dès 1926. Les nouveaux styles de musique écoutés par les jeunes ont influencé l’histoire de la musique pop en Angleterre dès 1950-1955 : le rock’n roll, très à la mode à l’époque, a donné naissance à plusieurs courants : le rock pur est resté fidèle à ses origines rhythm and blues, énergique et puissant. La pop, ou popular music, est quant à elle une branche adoucie et plus soft du rock des années 60. Plus accessible à la population, ce courant musical populaire propose des chansons d’amour où les sentiments sont au cœur de la musique. Les sonorités plus légères, les paroles facilement reprises, les rythmes dansants ont valu aux musiques pop de séduire un grand nombre de personnes mais aussi d’être réputées trop éphémères ou commerciales.
L’un des groupes les plus emblématiques de la pop song est bien sûr Les Beatles. Véritables icônes auprès des adolescents et des jeunes adultes à l’époque, et encore aujourd’hui, Les Beatles peuvent être désignés sans hésitation comme un groupe précurseur de la musique pop, au même titre que les Rolling Stones dans un style plus rhythm and blues. Ils ont aussi permis l’expansion de la musique pop à travers le monde.

Comment reconnaître la musique pop ?

Comment reconnaître la musique pop ?
Photo by Jason Leung on Unsplash

En tant qu’adolescents, nous avons tous traversé cette période où les histoires de cœur sont au centre de nos vies. L’amour semble décuplé à cet âge. C’est sur cet élément qu’à miser l’industrie musicale des années 60 : en s’intéressant aux jeunes et surtout à leur nouveau pouvoir d’achat, elle a proposé des chansons dans lesquelles ils pouvaient s’identifier, qui leur plairaient et pour lesquelles ils seraient donc prêts à payer (albums, concerts, clubs, produits dérivés). C’est pour cela que la musique pop évoque souvent des relations amoureuses et parle de sentiments sincères et puissants. De plus, les chansons sont généralement courtes, dansantes et leur structure (couplet – refrain) permet de facilement retenir les paroles.
Autre élément reconnaissable de la musique pop : les instruments. Vers la fin des années 60, l’enregistrement à pistes multiples, puis vers les années 70-80, le synthétiseur et les boîtes à rythmes, ont permis d’intégrer de nombreux effets aux chansons : filtres, saturation, réverbération, etc. Ces nouvelles technologies ont enrichi et mis en avant de nombreux instruments tels que la guitare ou le piano, typiques des chansons douces romantiques. De plus en plus travaillées électroniquement, les chansons pop sont souvent composées de sonorités techno, numériques et électroniques. Les représentants de la musique pop d’aujourd’hui ont évolué et se sont eux aussi adaptés aux progrès technologiques de notre époque et aux goûts du public (Michael Jackson, le King of Pop, les Daft Punk, etc.), s’inscrivant durablement dans la Pop Culture moderne.

Raz-de-marée de musiques pop japonaises et coréennes 

Raz-de-marée de musiques pop japonaises et coréennes
Concert au Nippon Budokan, source photo : https://tokyogirlsupdate.com/curse-budokan-201608101279.html

Depuis quelques années, la musique pop a aussi conquis le continent asiatique et c’est un véritable raz-de-marée de musiques pop japonaises et pop coréennes qui a déferlé sur le monde. La musique pop coréenne est appelée Korean pop en anglais. Plus connu par son abréviation K-pop, ce mouvement musical est originaire de Corée du Sud et a été créé dans les années 90 suite à la crise financière vécue par la Corée du Sud. Regroupant plusieurs styles musicaux, la K-pop met autant l’accent sur des sons électroniques et rythmées que sur son univers visuel coloré.
Avec les réseaux sociaux et l’explosion des vidéos YouTube, la musique pop coréenne s’est largement diffusée dès les années 2 000, notamment sur le territoire japonais. Atteignant plus de 3,4 milliards de dollars en 2012, la K-pop s’est durablement inscrite dans la culture populaire mondiale (Europe, Afrique du Nord, Amérique latine, etc.).
La J-pop fait elle aussi partie de la pop culture japonaise depuis plusieurs années. C’est une harmonisation de musiques traditionnelles japonaises, mais aussi de rock et pop song anglaise, de rap et de soul. Interdite durant la Seconde Guerre mondiale, la pratique du jazz a repris vie dès la fin de la guerre, aux côtés de nouveaux genres musicaux importés par les soldats américains. Ces mélanges musicaux ont créé le terme de J-pop dès 1990, désignant la majorité des chansons populaires.

La musique pop a une histoire ancienne et enrichie de ses nombreuses origines à travers le monde. Elle a permis l’émergence de nouveaux genres musicaux, dont la K-pop, et l’évolution de la musique pop actuelle, telle que nous la connaissons aujourd’hui. 

Image de couverture par Mikes-Photography de Pixabay

En savoir plus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici