WhatsApp limite le transfert de vos messages à cinq contacts

WhatsApp limite le transfert de vos messages à cinq contacts pour éviter la diffusion de fausses nouvelles. WhatsApp a réduit de vingt à cinq le nombre d’expéditeurs auxquels le même message peut être transmis en même temps dans le monde entier, pour éviter la diffusion de fausses nouvelles.

La fin du transferts de message de groupe sur whatsapp

Avec quelque 1,5 milliard d’utilisateurs, WhatsApp s’efforce depuis un certain temps de trouver des moyens de freiner l’utilisation abusive de son application face aux préoccupations mondiales concernant la viralisation des fausses nouvelles, les photos manipulées, les vidéos hors contexte et les canulars audio, sans pouvoir déterminer leur origine.

Victoria Grand, vice-présidente des politiques et des communications de WhastApp, a annoncé lundi, lors d’un événement à Jakarta (Indonésie), que le réseau social a imposé une nouvelle limite de transfert pour 5 messages dans le monde.

En juillet dernier, la société avait déjà annoncé cette limite en Inde, mais dans le reste du monde, elle a maintenu à vingt le nombre de contacts auxquels le même message pouvait être transmis simultanément. Jusqu’à présent, un utilisateur WhatsApp pouvait transmettre un message à vingt personnes ou groupes. Ce n’est plus possible.

WhastApp vise à empêcher la diffusion de fausses nouvelles, de photos manipulées, de vidéos hors contexte et de canulars audio dans le monde entier en réduisant le nombre de chats autorisés à transmettre le même message de 20 à 5. est-ce une mesure efficace pour réduire le spam et les fausses nouvelles ?

Cette mesure a été lancée le lundi 21 janvier et les utilisateurs d’Android seront les premiers touchés, suivis par ceux d’iOS, comme le rapporte la société appartenant à Facebook.

Facebook a promis ces derniers mois de renforcer ses mesures contre ce type de faux contenus, y compris la suppression des faux contenus et profils ou de violer l’authenticité des informations divulguées.

Mark Zuckerberg, cofondateur et PDG de Facebook, a déclaré plus tôt cette année qu’il s’agissait d’un défi pour 2019 de ” débattre publiquement ” des enjeux technologiques.

“Mon défi pour 2019 est d’organiser une série de débats publics sur l’avenir de la technologie dans la société : opportunités, défis, espoirs et préoccupations “, a déclaré M. Zuckerberg dans un message sur sa page personnelle de réseautage social.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here