Spotify, vous risquez la suspension si vous utilisez adblocker

La nouvelle est tombée courant le mois de février dernier. Interdiction formelle de contourner, d’utiliser des bloqueurs des publicités, de créer ou de distribuer des applications pour bloquer les pubs lorsqu’on dispose du service spotify. Les nouvelles conditions d’utilisation de spotify annoncées par la plateforme sont très claires. Tout utilisateur qui enfreint la règle risque une suspension purement et simplement une suspension. Découvrez dans cet article les raisons qui soutiennent un tel acharnement de la part du géant suédois.

Fini l’usage des adblockers sur Spotify

C’est désormais la règle sur Spotify, plus d’adblockers lorsqu’on est utilisateur de ladite plateforme. Sans quoi, l’intéressé s’exposerait à une suspension voire même une suppression définitive de son compte.

Il est connu de tous que les adblockers constituent un véritable blocage pour plusieurs plateformes sur la toile et Spotify n’en est pas non  plus épargné. L’entreprise décide donc de prendre les taureaux par les cornes en interdisant leur usage sur sa plateforme. Et cette décision prend effet à partir du 1er Mars car, la compagnie n’a pas manqué d’accorder un délai de grâce à ses utilisateurs pour qu’ils se mettent au pas.

Les utilisateurs des comptes gratuits, qui sont les véritables concernés, ont donc quelques semaines pour se mettre à jour vis-à-vis de cette nouvelle règle en désactivant simplement tous les adblockers ou logiciels antipub dont ils disposent s’ils souhaitent continuer à profiter des services de Spotify.

Quelles sont les causes d’une telle décision ?

Cette poursuite lancée contre les fraudeurs est véritablement due au fait que la plateforme musicale ait réalisé des bénéfices de 94 millions d’euros courant le dernier trimestre de l’année 2018. Si les utilisateurs de la version gratuite qui font usage de bloquer de pub ne représentent en effet que 2% des utilisateurs du géant suédois, il n’en demeure pas moins que ces bloqueurs de pub constituent un véritable frein à l’évolution de la plateforme. Car, l’entreprise subit des pertes considérables avec ces applications. En effet, selon les Reuters, les utilisateurs qui contournent ou bloquent les publicités sont estimés à 2 millions occasionnant ainsi, un manque à gagner d’au moins 20 millions de dollars à la compagnie.

Les innovations ne cessent d’être réalisées par la plateforme car, en un an, elle a réussi à conquérir 25 millions d’abonnés. Ses ambitions sont très grandes et l’objectif prochain est d’intégrer le domaine des podcasts. D’ailleurs, c’est pour mettre en œuvre ses futurs projets que l’entreprise s’est récemment lancée dans l’acquisition des deux industries importantesAnchor et Gimlet Media spécialisées dans le Podcast.

Aujourd’hui, il est donc important voire capital à la firme d’augmenter au maximum ses revenus publicitaires afin de disposer des moyens nécessaires pour procéder au remboursement de toutes ses acquisitions et poursuivre dans sa lancée d’expansion.

C’est ce qui justifie cette guerre lancée par le géant du streaming musical contre les applications de blocage de publicités, cela est uniquement si vous n’utilisez pas Spotify Premium. Les utilisateurs qui disposent des comptes gratuits ont donc l’obligation d’entrer dans le jeu afin de ne pas se faire éjecter du lot.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here