Qui sont les superstars du poker ?

Le plus grand, c’est lui : Daniel Negreanu

Le poker est un jeu de cartes qui a une histoire longue et complexe. Il s’est développé au fil de plusieurs siècles, depuis l’Europe où il est né en mariant plusieurs jeux de cartes issus de différents pays, jusqu’aux Etats-Unis où il a explosé durant la conquête de l’Ouest, peuplant les saloons et l’imagination collective et acquérant ses règles définitives. Mais il aura fallu attendre le début des années 2000 pour que ce jeu, réservé a priori aux personnes riches dans les casinos luxueux, devienne une activité populaire et pratiquée par tout le monde, aussi bien lors de parties entre amis que de tournois en ligne.

Les stars du Poker à travers le monde

Forcément, ce boom du poker a permis à certaines personnalités de se faire un nom, parfois grâce à un coup d’éclat miraculeux ou parfois grâce à une constance qui en ont fait des légendes du Texas Hold’em. En effet, si ceux qui ne connaissent rien au poker pourraient de prime abord penser que cette discipline n’est avant tout qu’un jeu où la chance fait tout, il n’en est rien. Certes, les cartes ont une grande importance, et il est souvent impossible de gagner avec une mauvaise main mais, comme une partie s’étend sur de nombreuses heures, ce ne sont pas ceux qui auront eu les meilleures mains qui gagneront, mais ceux qui auront su tirer le meilleur parti de leurs cartes.

D’ailleurs, si le poker n’était qu’un jeu de chance, il n’y aurait pas des joueurs meilleurs que d’autres, mais simplement des surprises continuelles ce qui, bien que des coups d’éclats signés par des amateurs se produisent de temps à autre (comme une victoire d’un club de CFA 2 face à un autre de Ligue 1 en Coupe de France de football), n’est pas le cas au final (tout comme le champion de France est le PSG, année après année). Voici quelques-unes de ces stars des tapis verts, au palmarès le plus impressionnant et aux gains cumulés qui n’ont rien à envier à n’importe quel sportif de renom.

Daniel Negreanu, la star incontestée

Même s’il n’avait pas les chiffres en sa faveur, Daniel Negreanu serait toujours considéré comme le numéro 1, le nom qui revient le plus souvent sur toutes les bouches des amateurs de poker comme le meilleur joueur de la décennie (si ce n’est de tous les temps). Avec plus de 34 millions de dollars amassés au cours de sa carrière, il est celui ayant gagné le plus d’argent dans l’Histoire, même si son premier poursuivant, Erik Seidel, avec un peu plus de 33 millions de dollars, n’est pas loin derrière.

Mais Negreanu est aussi réputé pour être une des personnalités les plus sympathiques des tournois, tout en étant une des plus constantes, avec pas moins de 6 victoires à plus d’un million de dollars, et étant le seul à avoir gagné un bracelet lors des World Series of Poker à la fois en Europe, aux Etats-Unis et en Australie. Enfin, il est aussi très populaire auprès des fans de poker grâce à ses nombreux livres et vidéos où il donne de précieux conseils aux amateurs souhaitant devenir des professionnels du poker.

Chris Moneymaker, à jamais unique

S’il y a une seule histoire qui a fait le tour du monde, et a même dépassé le cadre du poker, c’est très certainement celle de Chris Moneymaker le bien-nommé (son nom de famille signifiant littéralement le Faiseur d’Argent). Nous sommes alors en 2003, et le poker n’en est qu’à son balbutiement, populaire seulement au sein d’un petit nombre d’initiés. Mais le 24 Mai de cette année, un illustre inconnu va réaliser un parcours incroyable lors des World Series of Poker pour finir par remporter le tournoi et le prize-money de 2,5 millions de dollars. Il coiffant ainsi tous les pros au poteau, alors qu’il ne s’était qualifié pour ce tournoi que grâce à un satellite sur Internet où il n’avait dû débourser que 86 dollars pour s’inscrire.

C’est ce succès de Chris Moneypaker qui a lancé directement le grand boom du poker des années 2000, car avec le développement d’Internet, tout le monde pouvait désormais jouer au poker de chez lui, et espérer se qualifier pour un tournoi réel et remporter le jackpot. Cet engouement n’est jamais vraiment retombé depuis ce 24 Mai 2003 fatidique.

Vanessa Selbst, la femme qui a battu les hommes

Bien que le poker ne demande aucune qualité physique particulière, si ce n’est une certaine endurance pour des tournois étalés sur plusieurs jours, ce jeu a toujours été trusté par un public essentiellement masculin, avant un changement de mœurs lors des dernières années, et désormais le nombre de femmes jouant au poker se rapproche beaucoup de celui des hommes. Cela est très certainement dû au parcours exemplaire de Vanessa Selbst, sans conteste la meilleure joueuse de tous les temps, mais qui a pris sa retraite en Janvier 2018, avec près 12 millions de dollars de gains accumulés en poche.

Avec à son actif 3 bracelets des World Series of Poker et 2 victoires lors du World Poker Tour, son palmarès est un des plus beaux du circuit, dépassant de loin celui de nombreux joueurs masculins. Elle a en tout cas inspiré de nombreuses femmes, et désormais celles-ci n’ont plus aucun tabou à se mesurer aux hommes.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here