On ne peut plus faire l’impasse sur le sous-titrage vidéo. Les us et les coutumes changent tout comme le comportement des internautes. Il faut savoir que de plus en plus d’utilisateurs sur les réseaux sociaux notamment, regardent leurs vidéos sans le son. L’autoplay a changé la donne, sur Facebook cela représente 85 % des internautes. Si vous voulez être vu par le plus grand nombre et surtout entendu, vous comprendrez l’importance des sous-titres dans une vidéo.

Le sous-titrage au service du marketing

Sur le web, il ne faut pas lésiner sur les moyens pour se démarquer et accrocher les utilisateurs, surtout lorsque l’on a un message à faire passer. Certaines vidéos se servent des sous-titres comme habillage graphique, ils prennent une place importante sur l’écran et attirent l’œil de celui qui la regarde. À défaut d’écouter, il lira au moins le message véhiculé. Il faut pouvoir capter l’attention du lecteur en moins de deux secondes. D’où l’importance de travailler les sous-titres comme de véritables slogans publicitaires, les phrases sont courtes, accrocheuses et doivent résumer au mieux l’intérêt de la vidéo.

Côté technique : fichier SRT ou fichier intégré ?

Sur le plan technique, il y a deux façons d’opérer pour ajouter des sous-titres sous une vidéo :

  • Intégrer le sous-titre en dur directement à la vidéo
  • ajouter un fichier SRT séparé de la vidéo

Pour des raisons pratiques, il est conseillé de choisir la deuxième option. Les players vidéos des réseaux sociaux fonctionnent avec le son coupé par défaut, par contre les sous-titres s’affichent. Le fichier SRT permet à l’internaute de choisir s’il préfère activer le son et couper les sous-titres ou inversement. Avec un sous-titrage intégré vous ne lui laissez pas le choix.

Comment créer un fichier SRT ?

À ce stade, vous vous demandez certainement comment faire pour créer un fichier SRT ? Il s’agit d’un fichier composé de timecodes et de texte. En gros cela revient à faire la transcription écrite des paroles de la vidéo et d’y ajouter sa synchronisation. Dit comme ça, cela peut paraître simple, mais une erreur de codification est vite arrivée et vous risquez d’y perdre votre latin si vous n’êtes pas expérimenté en la matière. Heureusement, plusieurs outils existent pour vous venir en aide. Des logiciels ont été spécialement conçus pour le montage vidéo et la retranscription des sous-titres, vous trouverez de l’aide ici par exemple.

Qu’est-ce qu’une bonne transcription ?

Une bonne transcription c’est pouvoir relater le dialogue oral tout en le débarrassant des informations superflues. Les mots vides sont à bannir : « euh… », « ahhh… », etc. Il faut adopter un style grammaticalement correct sans pour autant modifier le message. Le texte doit être vivant et compréhensible, mais surtout il doit rester fidèle aux paroles. Si vous ne vous en sentez pas le courage, un rédacteur web peut vous aider dans cette mission.

En savoir plus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici