L’univers des casinos fascine depuis longtemps et même si certaines personnes n’ont encore jamais mis les pieds dans un établissement de jeu, nous avons tous une idée de l’ambiance qui y règne : beaucoup de glamour, ainsi qu’une atmosphère électrique où le rêve et l’argent règnent en maître.

Nous avons abordé les films les plus célèbres autour du thème du casino, mais il existe aussi une littérature foisonnante à ce sujet. Les jeux d’argent sont un sujet très vaste puisqu’ils concentrent des éléments de passion, de peur et d’excitation. La vie d’un héros ou d’une héroïne peut se jouer sur un coup de dé ou une main de blackjack.

Voici une liste des meilleurs livres sur le thème du jeu.

Dostoievski, Le Joueur

Fiodor Dostoïevski a connu une longue vie et c’est souvent courbé sur une roulette de casino qu’il a connu la fortune et ses revers. Adepte des différentes techniques, comme la Martingale, mais aussi des jeux de dés de toutes sortes, l’écrivain russe s’est souvent laissé emporté par une passion dévorante du jeu, ce qu’il a su retranscrire fidèlement dans ses romans teintés de désespoir.

Le joueur de Dostoïevski est l’une de ces œuvres majeures et même si elle a été écrite en vingt-sept jours, elle concentre tous les thèmes fétiches de l’écrivain d’une façon majestueuse. 

Fortunes amassées, perdues et passions brûlantes se mêlent à l’intrigue d’un livre qui reste l’un des meilleurs opus de l’écrivain, dont les mots ont toujours sondé l’âme humaine avec lucidité et poésie.

Bonjour Tristesse, Françoise Sagan

La romancière Françoise Sagan fait scandale dès la parution de son premier roman. Il faut dire que le ton résolument moderne et les thèmes abordés – la jeunesse, la rébellion et enfin, le casino – ont des parfums résolument modernes durant l’année 1954. Le roman Bonjour Tristesse propulsera la jeune écrivaine dans une gloire qu’elle connaîtra toute sa vie et qui guidera son mode de vie festif. Son amour des établissements de jeux de hasard inspirera de nombreux romans à forte teneur autobiographique.

Le casino n’est certes pas le ressort central du livre Bonjour Tristesse, mais c’est bien là que son héroïne passe des nuits entières à miser sur ses chiffres fétiches et à boire du champagne. Sa relation avec son père en pâtit, et c’est sa jalousie inhérente à l’amante de son père qui déclenche un drame vers la fin du roman.

Sagan connaissait les jeux d’argent mieux que personne puisque la chance lui a souri à de nombreuses reprises. Un soir, elle mise tout sur le huit à la roulette et finit par gagner 80 000 francs de l’époque. Elle investit le pactole dans l’achat d’un manoir en Normandie, un lieu qu’elle affectionne jusqu’à la fin de sa courte et tumultueuse existence.

24 heures dans la vie d’une femme, Stefan Zweig

Les casinos de la Côte d’Azur sont souvent le théâtre de joies et d’amusements intenses, habilement retranscrits dans le court roman de Stefan Zweig, auteur dont la spécialité est l’analyse délicate des sentiments humains dans des textes courts, mais néanmoins vifs et mémorables.

Lorsqu’une femme d’âge mûr s’enfuit avec un jeune homme rencontré depuis peu, le scandale ravive les souvenirs d’une vieille dame qui, elle aussi, s’était amouraché d’un jeune joueur de roulette désespéré dans un casino de la Riviera.

Les casinos, plaisir du jeu, plaisir de lire

Les trois romans présentés ici ont fait l’objet de films et adaptations télés qui valent le coup d’être vues si vous avez aussi la passion du jeu ou des histoires bien faites. Si vous n’avez pas l’occasion d’aller visiter ces prestigieux établissements de jeu, autant vous plonger dans la lecture de ces classiques de la littérature et pourquoi pas dénicher des romans modernes qui traitent aussi de ce sujet passionnant.

En savoir plus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici