HDS.to : la plateforme de streaming qui renaît après chaque fermeture

La plateforme HDS.to est un site de téléchargement qui est très apprécié par les internautes pour le streaming. Cette plateforme propose un nombre considérable d’œuvres soumis aux droits d’auteur de manière gratuite. Il est donc toujours poursuivi par la justice pour le manque à gagner créer pour les ayant droits. Cette plateforme est donc souvent fermée. Mais « miraculeusement », à chaque fois, le site renaît de ses cendres comme un phœnix.

HDS et HDSS : les plateformes de streaming qui reviennent à chaque fois

La plateforme HDS.to est un gros site de streaming très populaire. En fait, peu avant la coupe du monde, ce site était la deuxième recherche la plus effectuée sur Google. Cette grande popularité peut se comprendre pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cette plateforme propose une grande quantité de films et de séries à suivre en streaming.

De plus, on retrouve sur ce site les dernières productions à la mode. Parfois, ces œuvres ne sont même pas encore disponibles sur les canaux légaux. Car il faut bien le dire, cette plateforme était totalement illégale. En effet, toutes ces productions sont proposées gratuitement aux utilisateurs.

C’est là que survient le hic, car les films et les séries sont des œuvres soumis aux droits d’auteur. Donc, avant de les visionner, normalement, vous devriez avoir le consentement des auteurs. Pour que ces derniers acceptent, ils demandent en contrepartie des rémunérations financières.

C’est donc la principale raison pour laquelle, la plupart des plateformes de streaming légales comme Netflix ou Amazon Prime vous demandent un abonnement. Les autres sites gratuits sont donc en infraction. C’est ce qui justifie, la fermeture de Films-regarder.co par exemple.

Cette dernière représentait une grande plateforme de streaming. Et c’est sûrement pour la même raison que la justice a fermé hds.to. Ainsi, quelques heures après cette mise hors ligne, les internautes ont commencé à s’activer pour trouver une solution.

Plusieurs jours après, comme venu de nulle part, on retrouve sur la toile un autre site du nom de hdss.to. Ce dernier ressemblait étrangement à hds.to avec le même contenu et la même forme de présentation. Pour l’instant, il n’est pas possible d’affirmer si ce site provient du même créateur ou non.

La seule chose qu’il faudra faire, c’est d’être prudent. Car avec la fermeture de Films-regarder.co par exemple, des cybercriminels avaient créé des sites identiques. Leur but était de pirater les ordinateurs et d’envoyer des publicités intempestives. Si vous allez donc sur ces plateformes, munissez-vous d’un bloqueur de publicité et d’un bon antivirus.

Comment font ces plateformes de streaming pour réapparaître ?

Les plateformes de streaming illégales s’adaptent aux coupures imposées par la justice. Pour se faire, elles surfent sur un cadre de loi qui n’est pas encore bien établi, en créant des clones. En réalité, il s’agit des copies des sites fermés, autrement dit des sites miroirs.

Cela se fait la plupart du temps en changeant le nom de domaine du site. Ce dernier correspond aux lettres qu’il y a après le nom de la plateforme. Dans le cas de la plateforme hds.to, le nom de domaine est .to. En effet, quand la justice ordonne la fermeture du site, elle ne sait pas quelle clone les internautes vont créer.

Prenons un cas simple, la fermeture de Films-regarder.co avait donné naissance à plusieurs sites miroirs de différents noms. Ainsi, on a eu Films-regarder.com, Films-regarder.ws, Films-regarder.al. Ceci se passe avec plusieurs autres plateformes de streaming.

Il faut préciser que ces clones sont parfois des dangereuses copies placés sur la toile pour appâter les internautes. Ainsi, même si sur certains, vous trouvez vos contenus habituels d’autres sont de vrais nids à virus.

La deuxième option est le changement de nom. Ce dernier est un peu plus efficace, car il demande un peu plus de temps à la justice pour le bloquer. C’est ce qui s’est passé avec hds.to qui a changé son nom pour devenir hdss.to. En fait, ici, la décision de justice avait pris en compte le nom hds.to et ses clones potentiels.

En changeant radicalement le nom, les ayant droit sont donc obligés de lancer encore une autre procédure devant un tribunal. Il faut quand même affirmer que la mise hors ligne de hds.to aura laissé beaucoup de déçus comme lors de la fermeture de Films-regarder.co. Ceci est d’autant plus vrai que hdss.to n’a pas duré dans le temps.

En savoir plus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici