Films-regarder.co, le site de streaming a fermé ses portes

Dans sa lutte acharnée contre la piraterie audiovisuelle, l’Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle en abrégé ALPHA créée depuis 1985 a mis la main sur un promoteur de site de streaming illégal. En effet, il s’agit du promoteur du site ‘’films-regarder.co’’ qui a été interpellé le mercredi 18 janvier 2017, puis placé sous le coup d’une information judiciaire sur demande du Procureur de la République de Toulouse. Cette arrestation a occasionné séance tenante, la fermeture officielle de ce site de streaming illégal. Dans la suite de cet article, vous en saurez davantage sur tout ce qui concerne cette actualité.

L’historie du site de streaming Films-regarder.co

Créé en 2013, le site de streaming illégal, ‘’Films-regarder.co’’, est devenu en rien de temps, un site très populaire compte tenu des services qu’il offrait aux internautes qui le fréquentaient. En effet, ce site mettait gratuitement à la disposition de ses internautes, environs 800 films et plus de 700 séries télévisées piratés grâce à la technologie de streaming illégal. Ce nombre impressionnant de films et séries télévisés était régulièrement renouvelé selon les nouveautés pour attirer davantage d’internautes et pour toujours les maintenir. Le nombre d’internautes exclusivement français qui sollicite les services de ce site de streaming illégal dépasse 1 million. En dehors bien sûr ses internautes français, ce site compte également d’autres milliers d’internautes qui ne sont pas français et qui ne résident d’ailleurs pas sur le territoire français.

La cause de la fermeture du site

Le site a été fermé suite à une plainte déposée par les membres de l’ALPHA à la Direction Interrégionale de la Police Judiciaire de Bordeaux. En effet, les membres de l’ALPHA accusait le promoteur du site de streaming illégal ‘’Films-regarder.co’’ d’avoir piraté plusieurs millions d’œuvres audiovisuelles, à raison d’environ 2,2 millions chaque mois, qui sont visionnées par les millions d’internautes français et d’ailleurs.

Une fois la plainte reçue, la Police Judiciaire de la Direction Interrégionale de Bordeaux a procédé à l’interpellation du promoteur du site à Toulouse. Présenté expressément au procureur de la république de Toulouse le jour même de son interpellation, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Aussi, il a déclaré avoir agi seul et gagné une importante somme de 200.000 euros environs pendant les 18 derniers mois de ses activités illicites via son site illégal de streaming. Cette somme était générée par les régies publicitaires qui provenaient de l’extérieur.  Et pour donc éviter la fiscalité, les fonds lui ont été déposés sur des comptes bancaires en dehors de la France. Les investigations supplémentaires menées par la Direction Interrégionale de la Police Judiciaire de Bordeaux ont abouti à la mise hors service du site. Comme punition prévue par l’article L335-2, le promoteur risque de passer trois ans derrière les barreaux et le payement d’une amande de 300.000 euros.

Les dommages créés par les activités illégales du site.

Les dommages créés par les activités de ce site illégal de streaming sont plusieurs. Mais l’on ne retiendra que les préjudices financiers causés aux producteurs de ces millions d’œuvres audiovisuelles utilisées illicitement qui  sont estimés à plus de 30 millions d’euros. Pour rappel zone téléchargement aussi est fermé.

Signalons que cette opération d’interpellation et de fermeture de site illégal de streaming par l’Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle en abrégé ALPHA, vient de prouver combien les autorités à divers niveaux sont vraiment décidées à lutter contre la piraterie audio-visuelle. C’est également un avertissement fort que l’ALPHA vient de lancer en direction des autres promoteurs de sites illégaux de streaming. Ces promoteurs qui sans scrupule, continuent toujours de pirater les œuvres audiovisuelles, causant ainsi d’énormes préjudices financier aux producteurs. Cela est comme le streaming audio avec des logiciel comme Youzik sur youtube, cela est interdit, pour des œuvres protégés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here