Facebook Watch: le service vidéo se prépare au lancement mondial

Publié parAngie Vailenovembre 7, 2018|

Facebook Watch, Mark Zuckerberg et l’alternative de l’entreprise à YouTube, se prépare pour son lancement mondial plein de vidéos originales. Découvrez tous les détails, dans ces lignes !

Facebook Watch sera le nouveau site de tous les contenus vidéo du plus grand réseau social du monde. Le service, qu’elle a lancé en août de l’année dernière exclusivement pour les États-Unis, va maintenant s’étendre au reste du monde. Jusqu’à présent, 50 millions d’utilisateurs par mois écoutent au moins une minute de vidéo dans l’onglet Regarder, et depuis qu’il a lancé le service, il a augmenté de 14X selon Facebook.

L’entreprise a ajouté plusieurs fonctions sociales à Facebook Watch, notamment la possibilité de regarder des flux avec des amis (” Watch Parties “), des premiers ministres, des jeux-questionnaires et plus encore. L’autre ajout important sont des outils pour découvrir, enregistrer et personnaliser une timeline avec des vidéos des pages qui suivent.

“Ad Breaks”

En plus de la disponibilité internationale, Facebook ajoute ses “Ad Breaks” pour les utilisateurs du monde entier avec lesquels vous pouvez insérer des publicités de différents types dans chaque vidéo. Selon Facebook, 70 % des publicités sur ce réseau sont vues dans leur intégralité. Pour pouvoir y accéder, il faut avoir créé une vidéo d’au moins 3 minutes qui génère plus de 30 000 visionnements en deux mois, avoir plus de 10 000 adeptes, se trouver dans un pays soutenu, et se qualifier selon ces règles.

Les pays qui bénéficiaient déjà de Facebook Watch étaient jusqu’à présent les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, mais maintenant l’Allemagne, l’Argentine, la Belgique, la Bolivie, le Chili, la Colombie, le Danemark, l’Équateur, El Salvador, l’Espagne, la France, le Guatemala, le Honduras, le Mexique, la Norvège, le Pérou, la Hollande, le Portugal, la Suède, la République dominicaine, la Thaïlande et les Pays-Bas. Petit à petit, d’autres pays viendront s’y ajouter.

Les options pour les créateurs vidéo vous permettront de créer des mesures d’audience, de rétention et vous donneront plus d’outils pour mieux programmer le contenu. L’idée est de pouvoir concurrencer l’hégémonie de YouTube, tout comme Twitch offre des offres à ses créateurs pour renforcer son service, alors peut-être que le paysage de la consommation vidéo va bientôt changer.

Les actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *