Comment éditer des vidéos comme un pro?

Vous êtes un passionné du montage vidéo, mais vous n’exercez pas pour autant le métier. Cependant, vous aimeriez bien créer quelques films de temps en temps pour épater vos amis et vos proches. Rien de plus simple, procurez-vous de l’outil nécessaire. Apprenez les bases de l’opération. Suivez les étapes ainsi que les conseils ci-après :

Les fondamentaux du montage vidéo

Le principal outil est l’éditeur de vidéo. Movavi Video Editor en est un. Vous devez toujours tourner votre film avant d’entamer le montage de la vidéo qui consiste en général à dérusher, à découper et à créer les transitions, sans oublier les génériques et les titres.

Lors du dérushage, vous allez importer toutes vos prises de vue. Vous allez les visualiser pour la première fois, puis les trier.

En ce qui concerne la transition, il n’y a pas qu’un seul type. Il faut se mettre à la place du spectateur et savoir choisir le bon en fonction de l’effet que produira votre choix. Comme type de transition, il y a en effet le fondu enchaîné qui, justement, fait rêver et suscite d’intenses émotions. Il y a aussi la transition franche, sans effet, où l’on passe directement d’un plan à l’autre. Enfin, le fondu au noir suggère l’apparition d’un visuel (de transition) entre deux scénarios.

Le générique doit avoir une longueur proportionnelle à celle du film. Le titre, lui, doit être sobre. Fouillez dans la bibliothèque de votre logiciel si vous cherchez des titres animés.

Les étapes de l’édition de vidéo

Pour éditer vos vidéos comme un pro, suivez la démarche détaillée suivante :

  • Vous allez lancer votre éditeur de vidéo pour pouvoir mettre bout à bout les passages choisis lors du dérushage.
  • Ensuite, vous allez ajouter les transitions.
  • Vous passerez alors à l’habillage sonore pendant lequel vous éliminez certains bruits à l’aide de plug-ins. Vous ajoutez parfois des sons que vous téléchargerez et que vous saurez fondre dans la piste sonore. L’enregistrement de voix off se situe à cette étape.
  • L’ajout de la musique est une étape à part entière. Un visuel sans musique n’a pas le même impact chez le téléspectateur qu’un visuel accompagné d’une musique. Et encore, il faut que le genre de musique corresponde aux images.
  • Viennent ensuite le titrage et l’ajout des génériques.
  • L’étalonnage consiste à mettre en place des filtres pour un meilleur rendu visuel, créant ainsi de l’ambiance chez le téléspectateur.
  • Les effets spéciaux terminent la démarche. Il y a ceux présentés en deux dimensions (2D) et ceux en trois dimensions (3D). Les premiers se trouvent dans la banque de données de votre logiciel, les seconds également. Sinon, vous pouvez les télécharger.

Quelques conseils pour terminer

Le but de l’édition de vidéo est de captiver ceux qui regardent le film. Alors, n’enchaînez pas trop rapidement les idées. Une pause d’une seconde est indispensable entre deux idées différentes. Cela facilite d’ailleurs le montage. Ensuite, ce ne sont pas seulement les titres qui doivent être sobres, mais également les transitions. Changez de temps en temps de cadrage. Cela retient mieux l’attention.

Noter cet article