Analyse Dead Space 3 pour Xbox 360, PS3 et PC

Enfin, nous avons parmi nous le troisième épisode de la série Dead Space, qui parie à nouveau sur une aventure d’action et de terreur. Les redoutables nécromorphes deviennent plus dangereuses que jamais dans le but de mettre fin à la vie de notre protagoniste, Isaac Clarke, une fois pour toutes.

Dead-Space-3-11

Notre survivant devra faire face à une campagne intense et étendue sur une nouvelle planète gelée. Heureusement, à cette occasion, vous ne serez pas seul, mais vous pourrez compter sur l’aide d’un compagnon. Précisément, la coopérative en ligne est l’une des grandes nouveautés de ce numéro, mais pas la seule, puisque Visceral Games a voulu maintenir l’essence de la saga mais introduire une série de nouveautés qui améliorent l’expérience.

Les éléments caractéristiques de la franchise ont été conservés, mais en même temps on a parié sur la possibilité d’offrir plus d’action au joueur, une décision qui a suscité une certaine controverse parmi les adeptes. Comme nous l’avons dit plus d’une fois, les joueurs sont généralement très exigeants et non-conformiste. Quand une saga que nous aimons subit un changement, nous la critiquons généralement à l’avance, avant même d’en voir les résultats. Au contraire, si la franchise n’évolue pas, nous la critiquons aussi. C’est pour ça que c’est si dur de plaire à tout le monde.

Dead-Space-3-9

Cependant, la proposition de Dead Space 3 nous a complètement convaincus, dissipant tous les doutes que nous pouvions avoir, y a-t-il des changements ? Bien sûr, mais cela ne veut pas dire qu’elle a rompu avec les grandes lignes qui caractérisent la saga. La terreur et l’action intense sont toujours présentes, aidées par une plus grande variété de nécromorphes et une atmosphère sublime.

Comme tout dans cette vie, le résultat peut être ouvert à toutes sortes d’interprétations, mais à notre avis les nouveautés améliorent un produit déjà excellent. Bref, en termes généraux, il s’agit du meilleur match des trois et de l’un des meilleurs de la première moitié de l’année.

EA et Visceral Games nous apportent un jeu spectaculaire, une super-production qui cherche à impressionner dès la première minute et le réalise, en se contentant d’une section audiovisuelle exceptionnelle, d’une ambiance magistrale et d’un gameplay exquis qui nous gardera longtemps accrochés au commandement.

Dead-Space-3-10

Malgré les craintes de certains acteurs, nous continuons à trouver des éléments de survie et de terreur. Le jeu est tout sauf une aventure militaire. En fait, le grand nombre d’ennemis qui sortiront sur nos traces rendra notre survie plus difficile. Il y aura aussi des peurs habituelles quand on s’y attend le moins, ce qui nous forcera à être avec mille yeux pour ne pas être surpris par l’attaque d’une créature terrible.

L’action spectaculaire que nous avons retrouvée dans les deux titres précédents est à nouveau présente, bien qu’en plus grande quantité et avec un rythme beaucoup plus soutenu. De plus, il a opté pour un style beaucoup plus cinématographique, qui sera rehaussé par une cinématique de haute qualité réalisée avec le même moteur du jeu.

Un titre impressionnant qui ne nous laisse pas une seconde de répit tout au long de la campagne. D’ailleurs, celui-ci est divisé en 19 chapitres d’une durée plus que considérable, de sorte que pour finir le jeu peut nous prendre entre 15-20 heures, un chiffre beaucoup plus élevé que ce qui offre habituellement d’autres titres de cette coupe.

Dead-Space-3-8

Dead Space 3 nous invite à poursuivre l’histoire d’Isaac Clarke sur une nouvelle planète hostile, Tau Volantis, pour découvrir l’origine de la menace nécromorphe et les mystères qui cachent les figures. Heureusement, cette fois-ci, nous ne serons pas seuls dans ce dangereux voyage, mais grâce au nouveau mode coopératif, nous aurons la possibilité de faire équipe avec un autre joueur, qui contrôlera le sergent John Carver. Ce deuxième joueur peut entrer ou sortir du jeu à tout moment.

Une fois qu’un petit prologue a été passé, le jeu commencera d’une manière spectaculaire (nous ne voulons pas révéler les détails). L’argument est suffisamment attrayant pour nous encourager à aller de l’avant. Nous rencontrerons aussi d’anciennes connaissances comme Ellie et des personnages comme le capitaine Norton et John Carver, notre partenaire.

L’évolution des niveaux sera similaire à celle des deux titres précédents, bien qu’à cette occasion il y aura beaucoup plus d’étapes ouvertes. Elle a également doté le développement d’une certaine liberté, nous permettant de choisir l’étape suivante ou l’ordre dans lequel nous voulons affronter les nouvelles missions secondaires.

L’action est le grand protagoniste dans les premières mesures, avec des moments vraiment spectaculaires et des tournages continus. Ce sera un premier contact du plus trepidante, avec un rythme effréné qui ne nous donnera pas de repos, plus que d’essayer de chercher une couverture. Cependant, nous réaliserons bientôt que nous ne sommes pas un simple tireur de plus, mais que nous retrouverons l’esprit des deux premiers épisodes, avec des phases plus lentes dans l’espace, des moments de pause où nous devrons résoudre des puzzles et explorer des scénarios afin de trouver des objets.

À ce moment-là, les fans se rendront compte qu’en effet, leurs créateurs ne les ont pas trahis. Nous retournerons dans des salles et des couloirs sombres et oppressants, où nous pouvons subir l’attaque des nécromorphes à tout moment. Leur variété est énorme et maintenant ils sont plus effrayants que jamais. Encore une fois, le style de tournage que nous avons tant aimé dans les deux premiers titres se répète. Il va donc falloir tirer sur les extrémités et chercher les points faibles pour les achever. Nous devons également tenir compte des caractéristiques spécifiques de chaque arme.

Le décor est à nouveau sublime, rappelant les meilleurs films du genre de la terreur et de la science-fiction. Le jeu nous fera faire plus d’un saut quand soudain un ennemi apparaît par surprise, une partie du toit est cassée ou une explosion se produit. Nous serons toujours sur le qui-vive, avec le sentiment que quelque chose va arriver à tout moment. Et pour libérer l’adrénaline, rien de mieux que de distribuer du plomb dans les moments de plus d’action où l’on doit affronter des dizaines de nécromorphes.

Dead-Space-3-6

Viscéral a atteint un équilibre parfait entre l’action et les moments les plus “tranquilles”. Un excellent travail qui se traduit par un développement très addictif. L’action la plus frénétique et le genre d’aventures d’horreur sont parfaitement combinés. Le résultat est un gameplay qui gratte à un très haut niveau.

De plus, le nouveau mode coopératif est un grand incitatif. Il ne s’occupe pas du chausse-pied, mais il apporte fraîcheur et plaisir à la campagne. La rejugabilité est également favorisée par la possibilité de passer la campagne seul ou en compagnie d’un ami ou d’un autre utilisateur. Jouer en compagnie est particulièrement recommandé au plus haut niveau de difficulté. La tension et les cris des deux sont plus que garantis.

L’augmentation des moments d’action et du nombre d’ennemis justifie un arsenal d’armes beaucoup plus important. De plus, une autre nouveauté est que nous pouvons les concevoir et les personnaliser à notre goût. Pour cela nous devrons trouver quelques panneaux qui sont distribués par niveaux. A partir d’eux, nous pouvons créer des armes à partir de zéro, ou copier des modèles existants.

Dead-Space-3-5

Pour pouvoir créer ces armes, nous aurons besoin de collecter des pièces que les ennemis nous laisseront une fois vaincus (ainsi que des munitions et de la vie). De plus, à un moment donné, nous aurons l’aide d’un mini robot qui parcourra les niveaux à la recherche des pièces pour nous. Bien que le système de création d’armes puisse être quelque peu complexe étant donné les nombreuses possibilités qui existent, ce n’est qu’une question de pratique.

Ces armes seront nécessaires non seulement pour tuer les ennemis les plus conventionnels qui parcourent les scènes, mais aussi pour combattre les boss finaux géants. En plus d’avoir un design sublime, ce sera un défi pour nos capacités et nos réflexions. La clé sera d’étudier leurs routines et de rechercher leurs faiblesses.

Bref, Electronic Arts and Visceral Games a voulu faire évoluer sa série à succès, en ajoutant quelques changements au développement et en pariant sur un style encore plus cinématographique. Cependant, ils conservent bon nombre des éléments qui ont fait la renommée de la saga. Le résultat est une aventure spectaculaire d’action et de terreur. L’action est le protagoniste principal du jeu, mais il y aura aussi des moments d’exploration, de résolution de puzzles et beaucoup de tension. Pour empirer les choses, la coopérative s’est révélée être un grand succès qui augmente considérablement la rejugabilité du jeu.

Dead-Space-3-4

Graphiques

Peu mais, s’il y en a, on peut les mettre dans cette section. C’est une super-production, un titre qui se distingue par une section visuelle étonnante. Commençant par une conception artistique fascinante, à la fois dans la reconstitution des scénarios et toutes les créatures du jeu.

Mention spéciale à la variété des scénarios, ainsi qu’à leur qualité. Nous ne nous limiterons plus aux couloirs d’un bateau, mais nous traverserons aussi les rues d’une ville, l’espace et les zones enneigées. Le tout à un niveau de détail extrême.

L’ambiance est sublime, également favorisée par des effets de lumière étonnants. Isaac et les autres personnages ont des modèles incroyables. Bref, un travail remarquable qui nous laissera impressionnés.

Son

Les mêmes mots d’éloge pourraient être consacrés à ce paragraphe. Un doublage brillant de notre langue, qui nous permettra de suivre l’histoire plus confortablement. Les interprétations des acteurs de doublage nous surprendront par leur grande qualité. Les effets de prise de vue et d’ambiance sont catégoriques et de grande qualité. Et la merveilleuse bande-son fait la cerise sur le gâteau. Les thèmes qui sonneront sont adaptés à tout moment à ce qui se passe à l’écran, ce qui renforce l’action ou met la peur dans le corps dans les moments de tension.

Conclusion

En effet, Visceral Games et EA ont apporté une nouvelle approche de Dead Space 3, et je vous en remercie, car le résultat final nous a surpris par son énorme qualité. Respectueux de l’essence des titres précédents, il mise sur l’offre d’un jeu beaucoup plus intense, dans lequel l’action aura plus de protagonisme. Il y aura aussi les moments les plus typiques d’une aventure, y compris des puzzles originaux et des moments de grande tension.

La campagne est passionnante et vaste, avec des moments spectaculaires, des combats intenses et des séquences épiques. De plus, la coopérative nous permettra de profiter de l’histoire en compagnie d’un ami, faisant de cette livraison la plus rejugable de la saga. Enfin, nous ne pouvons manquer de souligner l’incroyable section audiovisuelle. Bref, c’est l’un des grands lancements de ce début d’année, un must pour tous les amateurs d’action et de terreur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here