Alad’2 : Le film est détruit par la critique notamment le Hollywood Reporter qui assassine le film avec Kev Adam’s.

Publié parFredleoctobre 20, 2018|

Alad’2 est le nouveau film qui mettant en scène l’humoriste très apprécié des spectateurs Kev Adams qui dépasserait le million d’entrées. Il faut dire que si cet humour est très apprécié ce n’est pas le cas aux Etats-Unis où le long métrage a laissé beaucoup de spectateurs sceptiques.

Le Hollywood Reporter s’interroge sur le film

Le journal se demande comment Kev Adams arrive à faire rire les français. Il faut dire que cette question posée par le journal est une question clé dont nous n’avons pas malheureusement la réponse. C’est par la voix du critique au vitriol Jordan Mintzer qui est également journaliste pour le magazine américain que ce dernier s’en est pris violement au second bébé des aventures d’Aladdin. Les critiques sont assez sévères, ainsi il parle de film ‘’vaguement regardable’’ et infantile.

Il parle quand même d’une très légère progression à cause de la présence dans le film de quelques blagues salaces potages et sexiste. Il regrette cependant le jeu d’acteur de Kev et ses talents comiques qui sont limités selon lui.

Quels sont les autres raisons avancées par le critique pour expliquer sa mauvaise opinion sur le film Alad’2 ?

Le critique se dit tellement dégoûté par la prestation de Kev Adams dans Alad’2 qu’il affirme que le seul qui pourrait justifier l’incroyable ascension de l’acteur est Roland Barthes qui n’est malheureusement plus vivant. Il dit que Kev Adams n’a que tous des mauvais films à l’exception de Fiston qui est acceptable. Joran Mintzer écrit dans son journal ce que beaucoup ont peur de dire pour ne pas se faire passer pour des ‘’grandpas’’.

Il continuant en précisant que Kev est au mieux sympathique dans le rôle d’une marionnette qui a les cheveux remplis de gel. Il pense que ce facteur est la marque de fabrique de l’acteur et sa raison d’être surtout au niveau de la jeunesse française. Il dit que les seules qualités de l’acteur sont la chanson et la danse, ou du moins il peut se débrouiller dans ces deux domaines pendant la longue séquence de fin du film. Il est utile de rappeler que à la fin d’Alad’2 on voit Kev Adams qui chante un morceau de RnB avec Tal.

En résumé il faut dire qu’il semblerait que le charme de Kev Adams s’arrête à nos frontières. On aurait dit qu’il s’agit d’une épidémie dont seules les français en sont touchés.

Il faut rappeler que les Nouvelles Aventures d’Aladdin ont connu le succès en France avec près de 4,3 millions de spectateurs. Ce qui classe le film à la tête des succès au box-office français de l’année 2015.

Les actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *