Categorie ‘Comics’

[Chronique Comics] THE CROW : MIDNIGHT LEGENDS T.1. de Jerry Prosser et Charlie Adlard

[Chronique Comics] THE CROW : MIDNIGHT LEGENDS T.1. de Jerry Prosser et Charlie Adlard

Aux États-Unis, en l’an de grâce 1989, un jeune auteur de comic méconnue James O’Barr, perd sa petite amie dans un accident de voiture, causé par un chauffeur alcoolique. Anéanti, l’auteur commence une longue descente aux enfers sur le papier aux cotés de son alter-ego Eric Draven alias « The Crow ». Bijou de poésie dépressive à l’état brute, articulé autour d’un romantisme morbide et d’une inspiration gothique évidente, The Crow est une œuvre complexe et difficile d’accès qui s’il on prend le temps de s’y perdre, se révèle absolument exceptionnelle.

[Chronique Comics] CLONE T.1 : Première génération de David Schulner

[Chronique Comics] CLONE T.1 : Première génération de David Schulner

Produit chez Skybound, filiale de la maison d’édition « Image » appartenant à Robert [The Walking Dead] Kirkman, Clone est une nouvelle série à succès américaine, toujours en cours de publication (la 16ème issue est sortie en février 2014 outre atlantique), mais qui a déjà été achetée par Universal Tv pour une adaptation en série Télévisée. Scénarisé par David Schulner, un petit nouveau dans le monde du comic connu pour ses travaux sur des séries américaines de renoms comme Desperate Housewifes et dessiné par Juan Jose Ryp, connu lui pour son travail sur Black Summer ou No Mercy de Warren Ellis, le premier tome de Clone est sorti en France début février chez Delcourt.

[Chronique Comics] TRANSMETROPOLITAN T.1 de Warren Ellis et Darick Robertson

[Chronique Comics] TRANSMETROPOLITAN T.1 de Warren Ellis et Darick Robertson

Grâce à la concurrence farouche qui règne entre Marvel et DC Comics, sans parler des quelques petits éditeurs existant encore sur le marché français et international, les œuvres super-héroïques sont légions dans le riche univers des comics. D’ailleurs, on a trop souvent tendance à limiter les comics aux mondes terrestre et cosmique de ces super-êtres. Pourtant en marge de ces histoires complexes de bien, de mal, de guerres fratricides et de lutte perpétuelle contre la fin du monde, il existe tout un catalogue d’œuvres qui mettent un point d’honneur à écrire une autre histoire, alternative diront nous, où se jouent d’autres enjeux.

[Chronique Comics] EMPEREUR JOKER de Jeph Loeb et Ed McGuiness

[Chronique Comics] EMPEREUR JOKER de Jeph Loeb et Ed McGuiness

Rappelez-vous, hier, nous vous parlions de l’importance du Joker dans les prochaines semaines chez Urban Comics. Nous évoquions aussi sa capacité à être chaque fois différent, à arborer des formes et des tons différents. Ainsi, après son retour cauchemardesque dans le troisième tome de la saga de Snyder et Capullo (lire notre chronique), il se révèle aujourd’hui sous un tout nouveau jour, plus bouffon qu’à l’accoutumée sans pour autant perdre de sa superbe folie, dans un récit complétement barré qui se révèle être une véritable bouffée d’oxygène dans les récits modernes de DC Comics. Une fraîcheur et une folie totalement inattendue de la part de Jeph Loeb qui signe avec Empereur Joker l’un de ses récits les plus déjantés et qui trouve un écho tout particulier dans les dessins cartoonesques d’Ed McGuiness.

[Chronique Comics] « BATMAN T.3 : Le Deuil de la famille » de Scott Snyder

[Chronique Comics] « BATMAN T.3 : Le Deuil de la famille » de Scott Snyder

Décidément, en ce moment, le Joker est à l’honneur chez Urban Comics. Avant d’accueillir, le mois prochain, sur nos étagères une anthologie à l’effigie du Némésis de Batman qui, nous l’espérons, saura capter la folie destructrice de ce personnage, ainsi que sa relation aussi vieille qu’ambiguë avec le Cape Cruisader et quelques jours avant de pouvoir lire le très ambitieux Empereur Joker qui vient à point nommé pour grossir la collection « Némésis » d’Urban Comics (nous vous en reparlerons à l’occasion d’une prochaine Review), le Joker s’illustre dans le troisième tome de la saga de Scott Snyder et Greg Capullo : Le Deuil de la famille.

[Chronique Comics] WALKING DEAD T.19 : Ézéchiel de Robert Kirkman (Delcourt)

[Chronique Comics] WALKING DEAD T.19 : Ézéchiel de Robert Kirkman (Delcourt)

Souvenez-vous, il y a un peu moins de six mois, nous vous parlions du tome 18 de la célèbre saga The Walking Dead. Nous revenions avec enthousiaste sur dix années d’une série incroyable qui, à sa façon, a révolutionné le petit monde de la bande dessinée avec son approche pour le moins originale du récit de zombies, articulée autour d’une vision du monde pessimiste, ultra-violente du monde et des personnages complexes, le tout sublimé par les dessins tout en nuance de gris de Charlie Adlard. On vous parlait également d’un tome encore très réussi, comportant une fois encore son lot de cases chocs et nimbé d’une ambiance aphasique, post-traumatique caractéristique du style de Kirkman et qui mettait à mal la satisfaction des lecteurs les plus impatients, obligés en France d’attendre six mois entre deux tomes, où parfois, il ne se passe malheureusement rien…

[Chronique Comics] LA LAME D’AZRAEL de Dennis O’Neil et Joe Quesada (Urban Comics)

[Chronique Comics] LA LAME D’AZRAEL de Dennis O’Neil et Joe Quesada (Urban Comics)

Alors que la saga Knightfall est sur le point de s’achever, avec la publication le 24 janvier 2014 de son cinquième et dernier tome, Urban Comics décide de célébrer la fin de leur réédition en offrant aux lecteurs le deuxième prélude de cette saga titanesque du Cape Cruisader, La Lame D’Azrael, bouclant ainsi la boucle ouverte en juillet 2012 avec la publication de La Revanche de Bane, le récit des origines de Bane. La mini-série écrite par Dennis O’Neil, dessinée par Joe Quesada et ancrée par Kevin Nowlan avait été publiée en 1992 par DC Comics. Elle avait d’ailleurs déjà été traduite en France un an après sa sortie par Comics USA, mais n’est depuis jamais réapparu dans nos catalogues. Cette mini-série est connue pour avoir présenté pour la première fois au lecteur le personnage clé d’Azrael qui jouera par la suite un rôle majeur dans le destin du Batman après sa défaite contre Bane.

[Critique Comics] LE SECRET de Mike Richardson « Un récit intriguant »

[Critique Comics] LE SECRET de Mike Richardson « Un récit intriguant »

Urban Comics est une maison d’édition aussi prolifique qu’intéressante. Parmi toutes les sorties de Comics books de ces derniers mois et même de ses deux dernières années, on voit de façon quasi-permanente le nom d’Urban sur la tranche. Entre leurs magnifiques rééditions (Fables, Top 10, DMZ, Y le dernier Homme et bientôt de Transmetropolitan), la prise en charge du catalogue de sortie DC (Batman, Justice League, Green Lantern, etc.), Vertigo (The Losers, Sandman, Punk Rock Jesus, etc.) et leur collection « Urban Indies » (Severed, Neonomicon, Saga, etc.), le lecteur de Comics Book est servi avec leur catalogue qui ne cesse de croitre. Et d’ailleurs, voilà qu’une fois encore un récit des plus sympathiques vient de paraitre chez eux, Le Secret, grossissant les rangs de la collection « Indies », aux côtés d’œuvres épatantes et bourrés d’identités (Homeland Directive).

[Chronique Comics] HULK ET LA CHOSE : COUPS DURS « Un récit touchant ! »

[Chronique Comics] HULK ET LA CHOSE : COUPS DURS « Un récit touchant ! »

Depuis que les riches univers de DC Comics et de Marvel ont vu le jour, les nombreux auteurs et dessinateurs travaillant chez eux s’en donnent à cœur joie pour étoffer chacun des mondes créés et construire les différents personnages qui y gravitent. Chaque héros et leurs mondes respectifs jouissent ainsi d’une attention particulière avant d’être réunis face à des ennemis communs, ou encore opposés dans des combats titanesques tel qu’Avengers Vs X-men, Secret War, ou encore World War Hulk ont pu mettre en scène sous les yeux ébahis du lecteur. Et, au milieu de ces multiples affrontements combattent des héros surpuissants, que les lecteurs du monde entier, depuis leur plus tendre enfance, ont toujours rêvé de voir s’opposer, s’interrogeant pour savoir qui était le plus fort. Batman contre Superman, Daredevil contre le Punisher, ou encore Wolverine contre Hulk, sont de ces combats mythiques à propos duquel nous aussi nous nous sommes questionnés. Mais parmi tous ses personnages, un, plus bagarreur que les autres, s’est fait de multiples ennemis et a pris part à d’innombrables affrontements, au point même d’être condamné à l’expulsion dans une planète très très lointaine par ses congénères.

[Chronique Comics] SCÈNE DE CRIME de Ed Brubaker « Un final surpuissant ! »

[Chronique Comics] SCÈNE DE CRIME de Ed Brubaker « Un final surpuissant ! »

Alors que depuis quelques jours on ne parle que de la première bande annonce de Captain America : Winter Soldier d’Anthony et Joe Russo, librement adapté de l’un des runs les plus intéressants des années 2000, signé entre autres par Ed Brubaker, Delcourt décide de rééditer les noires aventures de Jack Herriman dans Scène de crime signé Brubaker, Lark et Phillips. Sorti en 1999, les deux aventures présentes dans le tome composées respectivement de quatre et deux chapitres, l’auteur de Gotham Central et de The Autority s’éloigne de l’univers des super-héros et autres vigilantes (Brubaker a participé à la brillante réinvention de Catwoman), pour nous projeter dans les rues poisseuses de Chicago dans un récit Hardbolied, violent et dépressif, digne des plus grands polars noirs. Vous êtes prévenus, ne lisez pas Scènes de crime un jour de pluie en pleine dépression, sinon Brubaker risque de vous entraîner dans des tourments insoupçonnés avec son histoire à la noire virtuosité.

Page 1 of 41234»